Cycle Pr Paratoire De Vie Pr Cieuse

Cours de vie précieuse L'état d'esprit de vue de nicolas minassian

Sixièmement, au choix de la meilleur décision nous nous heurtons assez souvent à la polysémie du critère généralisé, à la base de qui on peut produire la comparaison des issues possibles. La polysémie, le multirythme et la différence qualitative des paramètres sont l'obstacle sérieux pour la réception de l'estimation généralisée de l'efficacité relative, l'importance, la valeur ou l'utilité de chacun des décisions possibles.

Par l'étape suivante du travail de la sélection des experts la rédaction de la liste préalable des experts. À la rédaction de cette liste est analysé les experts. Excepté le compte des qualités des experts, leur siège et les possibilités de la participation des spécialistes dans l'expertise. À l'estimation des qualités on prend en considération l'opinion des gens connaissant bien aux experts.

Après la rédaction et l'affirmation de la liste on envoie aux experts le message sur leur insertion à la composition les groupes. Si expert on produit par la méthode du sondage, simultanément avec l'avis de l'insertion au groupe expert à tous les experts le questionnaire avec les instructions nécessaires à eux. Par le message aux experts sur leur insertion à s'achève le travail de la sélection des experts.

Le problème complexe de la procédure de la sélection est la formation du système des caractéristiques de l'expert, influençant sur la marche et les résultats de l'expertise. Ces caractéristiques doivent décrire spécifique le spécialiste et les relations possibles entre, influençant sur l'expertise. Une importante exigence aux caractéristiques de l'expert est la mensurabilité de ces caractéristiques.

En prenant les décisions, nous supposons d'habitude que l'information utilisée pour leur argumentation, est authentique et est sûre. Mais pour plusieurs tâches économiques et technologiques étant selon sa nature qualitativement nouvelles et ne répétant pas, cette supposition ou notoirement ne se réalise pas, ou au moment de la prise de décision on ne réussit pas à le prouver.

Deuxièmement, une certaine partie de l'information a le caractère qualitatif et ne cède pas à l'estimation quantitative. Ainsi, on ne peut pas exactement compter le degré de l'influence social et les facteurs politiques sur la réalisation des plans, estimer la retombée économique des futures inventions etc. Mais, puisque ces facteurs et les phénomènes exercent l'influence essentielle sur les résultats des décisions, de ceux-ci il est nécessaire de prendre en considération.

Le nombre maximum des experts dans le groupe est contrôlé sur la restriction selon les ressources financières. Ayant défini entre l'authenticité, la quantité et les dépenses sur le paiement, le groupe de la gestion à la direction cette information formule les alternatives des décisions. Telles alternatives peuvent être ou la réduction de la crédibilité des résultats expert jusqu'au niveau assurant les restrictions selon les dépenses sur le paiement des experts, ou la préservation de l'exigence initiale sur l'authenticité de l'expertise et l'augmentation des dépenses du paiement des experts.

Troisièmement, en train de la préparation des décisions apparaissent souvent les situations, quand en principe on peut recevoir l'information nécessaire, cependant au moment de la prise de décision elle manque, puisque c'est lié à de grandes dépenses du temps ou les moyens.

L'expérience montre que l'utilisation des jugements non systématisés des spécialistes séparés est à la décision de plusieurs problèmes complexes scientifiques et techniques insuffisamment effectif en conséquence de la diversité des corrélations entre les éléments principaux de tels problèmes et l'impossibilité de l'envergure d'eux. À l'utilisation des procédures traditionnelles de la préparation des décisions on ne réussit pas à examiner assez souvent une large gamme des facteurs, prendre en considération tout le spectre des voies alternatives de la décision des problèmes.

Par la dernière étape des travaux pour le groupe de la gestion la présentation des résultats du travail. À cette étape on produit l'analyse des résultats expert ; la rédaction du rapport; la discussion et l'approbation «ó; la représentation des bilans du travail sur ; la présentation des résultats de l'expertise et les personnes.

À présent dans notre pays et à l'étranger des estimations expertes est appliqué largement pour la décision des importants problèmes du divers caractère. Dans de diverses branches, les groupements et aux entreprises les décisions formant de divers problèmes complexes non formalisés agissent constant ou temporaire expert.